Sfiha Baalbakieh

La Sfiha c’est toute une histoire et la Sfiha Baalbakieh en est une autre. Je me souviens de la première fois quand j’étais allée à Baalback, après la guerre, avec un groupe d’amis, dont un qui était originaire de la région. Il nous avait proposé de passer prendre le café chez sa famille qui habitait dans le coin. La petite visite s’est transformée en festin ! Pendant que les femmes s’activaient pour nous préparer le déjeuner royal, nous avons eu droit à notre premier cours de chasse sous un soleil de plomb.

©Rima Akkari 2012

©Rima Akkari 2012

Alors pourquoi on l’appelle Sfiha baalbakieh ? Tout simplement parce qu’elle est originaire de cette ville. Baalbeck, également appelée Héliopolis, la cité du soleil doit son nom au dieu phénicien Baal. Pour les amoureux de la pierre, si vous faites un saut au Liban, allez-y, ça vaut vraiment le coup. Les vestiges visibles remontent à l’époque romaine et le site comporte trois temples principaux, ceux de Jupiter, Bacchus (le mieux conservé) et Vénus. Le cours d’histoire, ce sera pour un peu plus tard…
La première fois que j’ai visité ce site, j’ai ressenti de la magie, une sensation inexplicable qui m’a envahie et qui est restée gravée dans ma mémoire. Aujourd’hui, dès que j’ai l’occasion, j’en profite pour aller méditer dans cet endroit envoûtant et paisible (évitez les saisons touristiques, à cause des touristes et à cause de la température qui avoisine les 45°C). Il y a comme une espèce de communion entre les pierres et cette présence divine qui pèse sur cet endroit majestueux.

Bon, revenons à nos moutons, ça tombe bien, c’est leur viande qui rend la Sfiha si bonne !

Ingrédients :

– 1 pâte à pizza (voir recette)
– 250 g de viande d’agneau ou de boeuf finement hachée
– 4 petites tomates
– 2 oignons
– 2 cuillères à soupe de sel
– 2 cuillères à soupe de 7 épices (sachet prêt dans les épiceries orientales)
– 1 cuillère à café de piment d’Espelette ou un piment rouge frais haché (facultatif)
– 1 citron (facultatif)

Préparation :

Dans un bol, mettre la viande hachée et ajouter le sel et les épices.

Découper les tomates et les oignons en 4. Les mettre dans un mixer et réduire grossièrement en purée.

Ajouter cette purée à la viande et mélanger. Votre farce est prête.

Etaler la pâte sur une surface plate et farinée, à l’aide d’un rouleau pâtissier. Avec un emporte-pièces rond, d’un diamètre de 7 cm à peu près, découper des cercles.

Dans chaque cercle, déposer une cuillère à café de la farce et pincer 4 côtés de la pâte afin d’obtenir une forme carrée (voir photo).

Préchauffer le four à 260°C.

Sur une plaque allant au four, étaler une feuille de cuisson et y déposer les carrés de Sfiha en les espaçant un peu.

Mettre au four pendant 20 min (ou plus, tout dépend de votre four), jusqu’à ce que la pâte commence à bien dorer. Il vaut mieux surveiller la cuisson pour éviter à la pâte de brûler.

Avant de les manger, vous pouvez y ajouter quelques gouttes de jus de citron sur la viande. Accompagnés un p’tit verre d’Arak, c’est top !

Publicités

13 réflexions à propos de “ Sfiha Baalbakieh ”

  1. gartempe a dit:

    Viiiiiiiiiiiiiiii, je connais et aime bcp aussi mais n’ai jamais trouvé une recette qui me satisfasse. Si tu en as une j’veux bien.

    Je te trans les photos via mail : A tout de suite. Cdlt

  2. gartempe a dit:

    Merci de ta réponse.

    En fait, je ne me souvenais plus qu’il aurait fallu que je les laisse s’égoutter 30′ en passoire…
    C’était de la cornue des Andes & de la cœur de bœuf & pas mixées mais coupées tt fin comme pr taboulé !!!
    Et les sfihas avec 3 gttes de citron frais juste avant de mettre en bouche : une tuerie, comme X plats libanais.

    La prochaine fois, promis, je les fais en pâte à pizza 🙂

    Nos amis ont vraiment aimé le poulet à la libanaise & veulent la recette 😉

    Je leur ai promis des maamouls pr mercredi. Mais çà, c’est horrible parce que j’adore & suis diabétique 😦

    Allez, bonne nuit & à très bientôt.

    Cdlt

    • Alors ces maamouls ?
      Il faut que je pense à en faire un peu et à mettre la recette. Je vais en profiter du fait d’être au Liban pour acheter des moules et autres trucs 🙂

      • gartempe a dit:

        Tu as bien de la chance d’être, un peu, sur place. Comme je t’envie.

        Je ne pourrais les préparer que demain car rentre trop tard, en c’moment : bcp d’travail…

        A très bientôt.

  3. gartempe a dit:

    Bonjour,

    Merci pr ton blog : j’adore la cuisine libanaise.
    J’ai l’habitude de la cuisiner depuis + de 30 ans & là, je viens de rater mes sfihas !!!
    Faits de pâte brisée, ma garniture a rendu bcp de jus ???? malgré tomate du jardin & agneau frais.
    Bref, j’ai pourtt bien serrés mes coins comme d’hab mais cela donne plutôt le style pizzas, grrrrrrr.

    Que me conseilles-tu STP ?

    Cdlt

    • Bonjour,

      De rien, ça me fait plaisir que tu aimes 🙂
      Pour la pâte, c’est habituellement une pâte à pizza/pain. Quand tu fais les coins, ça doit un peu coller, légèrement, afin que ça ne s’ouvre pas pendant la cuisson.
      Pour la garniture, choisis plutôt des tomates bien en chair que juteuses, mixes un peu moins, ensuite tu peux la mettre un peu dans une passoire avant de l’utiliser, histoire d’évacuer un max de jus. Il faut que le four soit très chaud au moment où tu y mets les sfihas… Ça peut rendre un peu d’eau pendant la cuisson, mais les coins restent intacts.

      J’espére que ça va t’aider… N’hesites pas à revenir vers moi pour me dire si ça a marché ou pas.

      • gartempe a dit:

        Pareil : mes maamouls aux dattes sont excellents mais se sont effondrés à la cuisson.
        Je ne comprends pas pourquoi. Décidément, je n’ai pas d’chance en c’moment…

        J’vais qd mm rappeler mes amis des Fours de Baalbeck, pr leur dder conseil.

        Je sais que ce n’est pas bien mais j’en ai déjà mangé 3 = c’est trop bon & trop dur de résister….
        A bientôt.

        • Ah mince alors ! Qu’as-tu mis dans ta pâte ?
          En plus, celles aux dattes sont plus sucrées que les autres en général… Mais bon…

          • gartempe a dit:

            J’ai eu mon amie : il semble fort que mon erreur ai été d’avoir pris de la semoule extra-fine au lieu de la fine (pr gâteau)….
            Mais cela n’a pas d’importance car je vais me servir du reste de pâte pr d’autres gâteaux & en moules 🙂

            Ensuite, les dattes ne sont pas très sucrées & je me sers de sucre de canne intégral qui sucre bien moins.

            Du coup, je les ai caché. Demain, j’en préparerais aux noix (il me faut aller en ramasser!!!)

            Est-tu encore au Liban ?

            Cdlt

          • Ah oui effectivement, c’est de la semoule fine qu’on utilise, mais bon, ce sera pour le reste 🙂 Tu connais la Nammoura ? Gâteau de semoule, imbibé de sirop à la fleur d’oranger…

            Je suis encore au Liban, j’y reste 3 semaines. Je connais une grand-mère qui cuisine super bien, donc je vais en profiter pour aller la voir et apprendre quelques recettes et astuces.

          • gartempe a dit:

            Envoie moi un mail perso & je te répondrais avec les photos de mes beaux maamouls crus ;-*

  4. Hello ! Je suis tellement en train de baver devant la photo des sfihas que je décide de t’écrire ce petit mot !
    J’adooooore les sfihas de Baalbeck. J’en ai souvent mangé car une partie de ma famille est originaire de Baalbeck. Je suis franco-libanaise.
    D’une manière générale, j’adore la cuisine libanaise, c’est marrant l’importance que prend la cuisine dans une culture, au même titre que la langue ou la musique. En parlant de musique, j’ai découvert ton blog suite à l’article que tu avais publié sur Beyrouth en publiant le clip de « Beirut » d’Ibrahim Maalouf. Je suis une de ses plus grandes fans !
    Bref, nous avons toutes les deux quelques points communs 🙂
    Je vais tester tes recettes car j’ai rêvé de pouvoir cuisiner libanais en France, et surtout faire partager et/ou découvrir cette cuisine à mes amis.
    En attendant, c’est déjà un grand plaisir de lire ce blog, merci !

    • Salut Karine,
      Ça me fait énormément plaisir ton p’tit mot et je suis contente qui tu aimes mon blog.
      J’ai appris à faire la sfiha baalbakieh en regardant faire la grand-mère d’un pote qui habite la bas. C’était vraiment génial ! Le tout cuit au feu de bois (celui des mne2ich quoi), un régal ! D’ailleurs, si tu l’essayes, j’aimerais vraiment avoir ton avis et tes critiques, car ça m’intéresse. Si toi ou tes amis avez envie de prendre des cours de cuisine libanaise ou que je vous prépare moi-même, n’hésite pas, ce sera avec plaisir 🙂 C’est à travers la cuisine que je fais découvrir aux gens mon pays.
      En ce qui concerne Ibrahim Maalouf, j’ai découvert cet artiste il y a peu de temps et j’aime beaucoup ce qu’il fait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s