Mots-clefs

, , , ,

N’oublions pas les essentiels, oh tendre enfance ! Vous êtes sûrement nombreux à avoir connu Goldorak ou Grendizer (nom en VO)… Moi, j’étais fan, mais alors fan, même si je ne comprenais que dalle à l’histoire ! Je me souviens du jour où ma mère m’avait offert un t-shirt rouge à l’effigie du robot, je ne voulais plus le quitter. Bon, je n’ai pas eu droit à la soucoupe, ni au Grendizer avec les fulguropoints qui se détachent et tout le tralala qui va avec, mais bon, j’avais mon t-shirt rouge.

La série était diffusée au Liban au début des années 80 je pense. C’était le soir, avant le journal, l’heure où les petits avaient encore le droit de regarder leurs programmes à la télé. Et je me souviens surtout des tartines préparées par ma mère, un truc ultra simple avec un morceau de pain libanais, un triangle de Picon (le fromage, pas celui qu’on mélange à la bière !), l’équivalent de la Vache qui rit au Moyen-Orient, le tout doré dans une poêle et croustillant. J’adorais ces moments là !

Publicités